★ ★ ★ NEWS FROM JOLIE COMPAGNON ★ ★ ★
READ HER TESTIMONY / LISEZ SON TÉMOIGNAGE
by JEFF ABRAMOVIC

Jolie Compagnon est une fausse identité créée sur Internet, elle est née à Charleville Mézières en 1985 selon plusieurs services reposant sur des algorithmes, ou appelés de façon vulgaire des intelligences artificielles. Elle travaille ainsi pour l’entreprise Neurométrics en France et possède une voiture Nissan. En 2019, elle s’empare du discours sur sa libération d’avec son créateur qui a vu en elle une possibilité d’extension de sa démarche artistique. D’un commun accord, ils décident tous deux de se détacher, après avoir profité l’un l’autre de services mutuels, notamment autour d’une vidéo intitulée « Conditions Générales » qui sera présentée à la Biennale d’Art The Wrong en Novembre 2019. Après cette émancipation, la créature numérique débuta un voyage au bout du monde à la recherche de ce qui faisait l’humanité du XXIème siècle, à travers la question de l’art et des musées, mais aussi de la liberté d’expression. Elle voyagea ainsi aux Bahamas, à Paris, Montpellier, puis traversa la Méditerranée pour se rendre en Tunisie. C’est dans ce dernier pays que Jolie Compagnon tentera d’interpeller son audience sur les réseaux sociaux Facebook, Instagram et Twitter après s’être montrée dans un souk. Sa dernière story sur Instagram interpelle son audience : « HELP ». Depuis cet appel à l’aide, plus de nouvelles d’elle. Une seule personne repostera son dernier appel à l’aide auprès de sa communauté. Des informations sont parvenues quelques jours plus tard à son créateur dans lesquelles il était mentionné que Jolie Compagnon avait été faite captive et qu’elle était très affaiblie. Malgré l’appel à solidarité envoyé à travers l’Internet et les réseaux plus communs, notamment de par l’utilisation du hashtag #freejoliecompagnon, nous ne savons pas ce qu’il est advenu d’elle depuis fin Juin 2019.

Jolie Compagnon is a fake identity created on the Internet, she was born in Charleville Mézières in 1985 according to several services based on algorithms, or vulgarly called artificial intelligence. She works for Neurométrics in France and owns a Nissan car. In 2019, she seized the discourse on her liberation from her creator who saw in her a possibility of extending her artistic approach. By mutual agreement, they both decide to detach themselves, after having benefited from each other's mutual services, notably around a video entitled "General Conditions“; which will be presented at the Biennale d'Art The Wrong in November 2019. After this emancipation, the digital creature began a journey to the end of the world in search of what made humanity in the 21st century, through the question of art and museums, but also of freedom of expression. She travelled to the Bahamas, Paris, Montpellier, and then crossed the Mediterranean to Tunisia. It is in the latter country that Jolie Compagnon will try to reach her audience on the social networks Facebook, Instagram and Twitter after showing up in a souk. His latest story on Instagram appeals to his audience: “HELP”;. Since that cry for help, no more news of her. Only one person will repeat their last call for help in their community. Information arrived a few days later to its creator in which it was mentioned that Jolie Compagnon had been made captive and that she was very weakened. Despite the call for solidarity sent through the Internet and more common networks, especially through the use of the hashtag #freejoliecompagnon, we do not know what has happened to her since late June 2019.